Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontres

Catégories

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:57

Les deux premiers titres de la collection de romans pour ados de Flammarion sont à la hauteur des espérances. On en sort chamboulé.

Le premier titre, porté par Malika Ferdjoukh, Chaque soir à 11h, traite de l'amour, mais pas que. Bien sûr, il s'agit de la rencontre amoureuse au mauvais endroit et au mauvais moment, mais c'est surtout l'ambiance que Malika crée autour de cette histoire. Comme dans Quatre soeurs, on pénètre dans un monde réaliste mais irréel dont on ne voudrait jamais ressortir. Ce monde fait de prénoms exceptionnels, ici Wilhelmina, Edern et Iago en sont les protagonistes, une vieille maison de famille nommée Fausse-Malice, aux rideaux et aux tapis lourds, aux bouilloires patinées, aux escaliers et aux parquets grinçants, et où la vie quotidienne semble décalée. Et l'amour dangereux. 

 

Le deuxième tire, signé Elisabeth Brami, Je renaîtrai de vos cendres, traite de la colère. Shosha tient son journal et là-dedans, elle ne se gêne pas pour dire sa colère. C'est simple, ses parents lui disent qu'elle est née en colère. C'est vrai qu'elle a du mal avec sa mère. Avec l'école aussi. C'est avec l'école pourtant et le programme d'histoire qu'elle va avoir le début d'une explication. Et ça retourne.

9782081243903FS[1]   9782081243910FS[1]

       

Partager cet article

Repost 0
tschann-jeunesse - dans lecture
commenter cet article

commentaires