Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontres

Catégories

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 11:49

Prochain roman de Guillaume Guéraud à paraître le 8 septembre, Sans la télé est l'un des plus enthousiasmants de la rentrée. L'auteur y raconte son enfance dans une cité bordelaise. Dans sa famille, on n'a pas la télé, ça abrutit. Quel dommage de ne pouvoir partager avec les copains les séries et les dessins animés pourtant fondamentaux! D'ailleurs, cela met notre narrateur dans des états de réflexion assez cocasses:

 

Jusqu'au moment où je les entends parler de Charles Ingalls. Et de sa fille Laura (...). Je me creuse mais je ne connais pas une seule fille qui s'appelle Laura dans notre école et, dans le quartier, je connais la famille N'Dong, la famille Abdelazziz, la famille Absalon, mais aucune famille Ingalls.

- C'est qui Laura Ingalls? je leur demande.

- La fille de la petite maison dans la prairie! ils me répondent tous à la fois.

Quelle maison? Quelle prairie? On habite un quartier où il n'y a que des immeubles, un centre commercial et un parking. (...)

- Tu l'as pas vue, dimanche? s'étonne Imad Abdelazziz

Non, dimanche, j'étais chez mes grands-parents, à cueillir des pommes.

 

Pour compenser, sa mère l'emmène au cinéma. C'est la révélation d'un grand bonheur pour l'enfant puis l'adolescent et un plaisir pour le lecteur de suivre chaque chapitre consacré à un film. C'est rare un roman jeunesse consacré au cinéma. Celui-là donne envie de voir des films. Avec en toile de fond la vie d'une cité des années 70 aux années 80 où l'avenir et l'espoir s'éloignent.

 

sanslateleSans la télé, Guillaume Guéraud, doAdo, Rouergue   

 

Partager cet article

Repost 0
tschann-jeunesse - dans lecture
commenter cet article

commentaires