Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontres

Catégories

26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 11:18

L'héroïne de l'histoire est Opal Whiteley elle-même. C'est tiré du journal qu'elle tenait à 6 ans au début du XXe siècle et qui a été publié en 1920. Belle petite histoire que celle de cette petite fille qui parle aux animaux, fait entrer son cochon dans la salle de classe, lui fait manger des sandwiches au saindoux et se recueille dans une cathédrale imaginée dans la forêt. Comme on ne savait dire si Opal Whiteley était folle ou géniale, elle fut internée.

Quant aux illustrations d'Aurore Petit, c'est toujours un coup de coeur, après Les étranges disparitions chez Actes Sud junior et en attendant Muiiik chez Thierry Magnier le 5 mai prochain. 9782917442159.jpg

Mon cochon va à l'école, Mouck, 13,30 euros 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 18:02

Redécouverte du conte de Perrault dans le texte d'origine et transposé au début du XXe siècle avec les tableaux peints par Maurizio Quarello.

 

9782745944047-couverture_tailleNormale.jpg

Barbe-Bleue, Milan jeunesse, 16,50 euros

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 17:23

La couverture m' a attirée d'abord. Puis j'ai découvert une fantastique méthode de dessin, plutôt destinée aux filles et aux filles qui ont déjà le coup de crayon.

C'est Claire-la-Sorcière et son chat qui nous guident progressivement, et ses trucs et astuces m'ont vraiment donné envie de m'y mettre.

 Enfin, je vais savoir dessiner des corps en mouvement, en vêtements, des animaux, des décors, des paysages, tout en ayant acquis au préalable la technique du cadre, des ombres et lumières, de la perspective, des couleurs et du bon usage du bon crayon. J'en reparlerai au bout des 320 pages...  

 

dessiner

 

Dessiner, c'est pas sorcier, Max Milo jeunesse, 24 euros 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 15:23

Une énorme surprise que ce roman, ils sont encore rares, de Kate DiCamillo publié par les éditions Tourbillon.


Quelque part en Pologne, le jeune Peter traîne des jours d'ennui. Il vit pauvrement au service d'un vieux militaire acariâtre mais fragile, ses parents ne sont plus là. Un jour de marché, il dépense l'argent des courses pour consulter une voyante. Une question: "Ma soeur est toujours vivante, n'est-ce pas?" Une réponse: "Suis l'éléphant." Bof.
Seulement voilà, un drame incompréhensible et inexpliquable se produit à l'opéra de la ville. Un magicien qui s'y produit, au lieu de faire apparaître un bouquet de lis, fait surgir du ciel un éléphant, qui brise le toit du bâtiment et s'écrase sur une noble dame.

Tout s'enchaîne ensuite avec des rêves, des personnages délicatement esquissés par Kate DiCamillo, des mots doux relevés par les illustrations froides et oniriques de Yoko Tanaka.
Enfin, un surprenant et doux voyage.
Dès 9-10 ans.
elephantlivre
De Kate DiCamillo chez Tourbillon et dans le même esprit:
Le miraculeux voyage d'Edouard Tulane
Le petit singe de la cinquième avenue   

Partager cet article
Repost0